bio / cv

Mathilde Geromin aka lamathilde est une artiste de vidéo-performance-son, franco-canadienne qui vit et travaille à Montréal. Après des études de cinéma, une maîtrise en linguistique, lamathilde retourne à ses premières amours l’image et le son. Son travail porte sur l’identité à travers le genre et la sexualité.

Ce qui l’intéresse : avoir des idées au départ si minoritaires qu’elles sont hors du champ de vision, hors débat, tout le jeu consiste à rendre ces sujets visibles et à en faire des sujets d’étonnement et de questionnement.

Faire sortir ces idées de l’anonymat et les populariser, toujours avec humour pour prendre la distance nécessaire, toujours en musique pour sentir les corps vivants en mouvement rythmique. C’est un jeu de montage et de point de vue. Une mise en avant du quotidien évident et trop souvent invisible. Depuis 1999, son travail a été montré dans différents festivals et galeries à travers le monde. Entre autres Pink Screens – Brussels, Festival des films gais et lesbiens – Paris, London Lesbian & Gay Film Festival , Mix Festival – New York.
Côté son : lamathilde a fait partie du collectif de performance WWKA (women with kitchen appliances)  2004-2012 et a réalisé une émission radiophonique musicale de 2002 à 2007.

Depuis 2008, elle fait partie des performances de Coral Short ou collabore avec elle sur des projets tels que, Sexnoys (Vancouver), Social (Montréal).

Lamathilde is a video-sound-performance artist. Her work investigates identity through sexuality and gender using low-grade video, super 8, manipulated film footage and stop-motion animation. Sound is at the core of her practice.
Her work has been shown in many galleries and international festivals, including Pink Screens – Brussels, Festival des films gais et lesbiens – Paris, London Lesbian & Gay Film Festival , Mix Festival – New York, and as well as in Germany, Italy, Holland, Philippines, Canada, Slovenia, Australia, Lebanon.
Born in France, Lamathilde lives and works in Montreal. She was part of the sound-performance collective WWKA,(2004-2012) has hosted a radio show for 5 years and is an active member of the Montreal visual arts scene.
She’s been part of Coral Short’s performances since 2008 and works with her on different collaborations, Sexnoys (Vancouver), Social (Montreal).

De l’origine du nom
Pourquoi lamathilde écrit sans majuscule.
Tout d’abord oblitérer le nom de famille.
Ne pas avoir de nom qui lui renvoie à une société patriarcale, et/ou à la position sociale, effacer l’histoire portée par les noms, revenir à l’incognito du prénom qui ne renvoie à rien sinon lui-même.
Lui rajouter l’article défini déterminant le genre féminin, mais qui désigne aussi un concept dans son ensemble pas seulement un individu.
lamathilde contradiction du singulier et de l’espèce humaine.
Renvoyer aussi au jeu social de l’enfance où habiter loin du centre de la ville, dans les terres revient à descendre de classe, plus on s’éloigne géographiquement, plus on descend de l’échelle et bientôt on arrive à l’échelon du plouc , du paysan ou l’animal et la femme s’appelle lanoiraude ou lagermaine.
Ne jamais oublier d’où l’on vient.
En anglais la célébrité des groupes de rock dont les noms commencent tous pas THE (là mettre n’importe quel groupe de musique) le THE de la célébrité et du respect VS le LA du hors jeu.
ce nom LAMATHILDE pour toujours mettre au même endroit au même moment deux opposés qui vivent ensemble et se questionnent.

Démarche : la parole d’autorité, critique d’autorité
Se ré-approprier la parole et la critique, en faire une norme, soit une autorité, ensuite re-questionner cette nouvelle autorité et poursuivre cette démarche encore et encore. Cette démarche n’est possible qu’avec un recul lié à une vision humoristique et l’utilisation de la rhétorique (art et technique de persuasion autrement dit propagande du langage en image). Toute forme d’oppression idéologique passe nécessairement par le langage. Nous le savons l’originalité n’existe pas vraiment, tout a été dit alors on redit et on re-cite. Je manipule, modifie, détourne ces dits et redits de la culture. Renverser les niveaux de langues à l’intérieur des rapports de force. Casser le moule du prêt à penser et du prêt à parler dans lequel chacun de nous se coule sans même y penser. Mon travail consiste à rendre visible et “audible” ce qui s’immisce dans le langage des mots et des images. À forcer la langue à se dévoiler, afin qu’apparaissent les mécanismes  qui nous gouvernent. Ils sont nombreux et nous déterminent de l’extérieur comme de l’intérieur.

Named myself lamathilde for a variety of reasons.
By eliminating the customary capital letter at the beginning, I eliminate its signification as a name.
By using a variation of my first name I remove the traditional patriarchal lineage of naming.
Adding the definite article determines the female gender, but also refers to a concept as a whole not just one individual
lamathilde is singular and of the human species.
That name also references celebrity culture, whereby megabands are named “The…”

RADIO | TV | WEB | interviews

Radio Canada , Le 6 à 9, Winnipeg, 27 juillet 2015
LA CENTRALE , entrevue de membre, Montreal, 2014
CISM Radio , Un show de Mot’art, Montreal, Spring 2007
BANDE À PART avec Hélène Prévost, Espace Musique, Montreal, Spring 2007
LES MOQUETTES COQUETTES, Cibl, Montreal, Spring 2007, 1hr-long live interview
MANGE TA VILLE, ARTV, Montreal, Fall 2006
CBC RADIO-1, Montreal/Newfoundland, Summer 2006, CBC Radio-1, interview aired twice in July
CBC ARTSPOTS, Montreal/Halifax, Spring 2006, CBC Television
TERMINUS 1525, Toronto, Winter 2006
ZED TV, interview and video by Marites Carino, Montreal, March 2005

PRÉSENTATION | ARTIST TALK

2015 Présentation d’artiste, UQAM, Montréal, Canada
2015 Présentation d’artiste, MAWA, Winnipeg, Canada
2014 Présentation d’artiste, UQAM, Montréal, Canada
2008 Artist Talk, Out on Screen, VIVO, Vancouver, Canada

BOURSES/ GRANTS | AWARDS | RESIDENCIES | JURIES etc
2015 Artist In Residence. MAWA/ LA CENTRALE, Winnipeg, Canada.
2015 CALQ Artist in residency, research and creation : MAWA, Winnipeg, Canada.
2014 3rd Jury Prize – Montréal Underground Film Festival. Montréal, Canada.
2013 Jury Member – Festival Awards. Montreal Underground Film Festival, Montréal, Canada.
2011 Jury Member OBORO Prize for “très court-métrage GEORGES-LAOUN-OPTICIEN-OBORO”
2008 CALQ travel grant : Signal & Noise, VIVO, Vancouver
2006 CAC Artists in the community program, research and creation
2004 CAC Artists in the community program, research and creation

 

VIDEO DISTRIBUTION
Groupe Intervention Vidéo (GIV)
info@givideo.org | givideo.org

COLLECTIONS
University of Ottawa Library Collection (Ottawa, Canada)
Concordia University Library Collection (Montréal, Canada)
Various Private Collections